Actualités, Communiqués

CommuniquésSéisme du 27 février 2010 (Mw = 8.8) au Chili

Mardi 23 mars 2010

Séisme   du 27 février 2010 (Mw = 8,8) au Chili

Un séisme   extrêmement violent est survenu samedi 27 février 2010 à proximité des côtes du Chili à 6h34 TU (7h34 heure de Paris). De magnitude   8,8 selon le Service Géologique National Américain (USGS), ce séisme   constitue l’un des séismes les plus puissants jamais enregistré. Par ailleurs, de nombreuses répliques   ont succédé au choc principal, parmi lesquelles celle du 27 février à 8h01 TU de magnitude   6.9.
Le séisme  , qui a détruit de très nombreux bâtiments et ouvrages parmi lesquels des ponts et des portions d’autoroutes, a également généré un tsunami   dont les vagues ont atteint par endroit 2 à 6 mètres de hauteur au niveau des côtes chiliennes. Le bilan humain du séisme   et du tsunami   est de plus de 720 victimes et d’une vingtaine de disparus, alors que l’on compte plus de 2 millions de sinistrés. Les régions les plus touchées sont le Bio-Bio et le Maule et comptent à elles deux plus des deux-tiers des victimes.
Ce séisme   a été ressenti très largement en Argentine et même jusqu’à São Paulo au Brésil à plus de 2 800 km. Par ailleurs, les vagues du tsunami   ont atteint un peu plus d’un mètre au niveau des côtes japonaises, et de deux mètres au niveau de l’archipel russe des Kouriles. Aux Philippines, des milliers de personnes évacuées ont été autorisées à rentrer chez elles. Le tsunami   a également atteint la Polynésie française sans y faire de dégâts, ainsi que la Nouvelle-Zélande, l’Australie, et Hawaï.
Cette région du globe avait déjà été le siège du plus puissant séisme   enregistré à ce jour, l’événement du 22 mai 1960 qui avait atteint une magnitude   de moment Mw de 9,5. Ce séisme  , dont l’épicentre était situé 200 km plus au Sud que celui du 27 février 2010, avait rompu la subduction   sur plus de 1000 km, et provoqué un important tsunami  .

Dégâts observés sur une autoroute à Santiago
Dégâts observés sur une autoroute à Santiago
(photo : AFP/M.Bernetti)

Des informations complémentaires sont disponibles via les liens ci-dessous :

Archives