Actualités, Lettre du Plan Séisme

Lettre du Plan SéismeLettre du Plan Séisme - Juin 2010

Mardi 1er juin 2010

ACTIONS MEN?ÉES EN FRANCHE-COMTÉ

Dans le cadre de la déclinaison régionale du Plan-Séisme   en Franche-Comté, deux actions principales ont été conduites visant à communiquer sur le risque sismique   :

  • Mallette pédagogique à l’usage de la Préfecture de Franche-Comté : Dans le cadre du Plan-Séisme  , le MEEDDM? a souhaité mettre à disposition des services déconcentrés de l’État une mallette pédagogique donnant l’état des connaissances en matière de prévention du risque sismique  , à charge ensuite à ces services de la décliner plus localement. La DREAL? de Franche-Comté a ainsi réalisé la déclinaison régionale de cette mallette pédagogique avec l’appui du BRGM? : cette dernière comprenait, outre un volet global commun au niveau de la région, un volet spécifique à chacun des quatre départements. Cette mallette a ensuite été transmise aux quatre Directions Départementales des Territoires (DDT?) de la région, et sera complétée par ces dernières puis diffusée une fois la nouvelle réglementation sismique parue.
  • Maquette « le risque sismique   dans le Doubs » : A la demande du service de la Protection Civile de la préfecture du Doubs, le BRGM a réalisé une maquette sur le risque sismique   dans le département du Doubs. Cet ouvrage est destiné à servir de base à la publication d’une plaquette qui sera distribuée dans les communes concernées.

SÉISME   DE BAUME-LES-DAMES DU 23 FÉVRIER 2004

La région Franche-Comté, qui a par le passé éprouvé de violents tremblements de terre comme celui de Bâle en 1356, est le siège de séismes parfois fortement ressentis. Ainsi, le 23 février 2004, un séisme   de magnitude   Mw 4,5 est survenu dans le département du Doubs à proximité de Baume-les-Dames, à une vingtaine de kilomètres au Nord-est de Besançon.
D’intensité   épicentrale V-VI, ce séisme   a été très fortement ressenti par la population et a causé de légers dommages dans le département du Doubs. En tout, plusieurs centaines de bâtiments ont été légèrement endommagés (fines fissures, chute de mortier, soulèvement de carrelage) et quelques chutes de cheminées ont été observées. De rares dommages plus importants ont été relevés dans la zone épicentrale, avec notamment le déplacement de la charpente d’une église et la fissuration de la chaussée à Baume-les-Dames.

Carte d'intensité du séisme du 23 février 2004 et Fissure dans la chaussée observée à Baume-les-Dames
Carte d’intensité du séisme du 23 février 2004 et Fissure dans la chaussée observée à Baume-les-Dames
carte : BCSF?, photo : DDE?-Doubs

Outre dans l’Est de la France, ce séisme   a également été ressenti en Suisse comme en Allemagne, et jusqu’à à Lyon et à Grenoble, soit à plus de 200 km de l’épicentre.

Pour plus d’information sur la sismicité   historique de la France : www.sisfrance.net et www.franceseisme.fr.

SÉISME   EN ALGÉRIE (14/05/2010, mb=5,2)

Un séisme   de magnitude   5,2 a frappé le Nord de l’Algérie, le 14 mai 2010. Localisé à une dizaine de kilomètres au Nord de la région de Mélouza à plus de 100 km au Sud-est d’Alger, le séisme   est survenu à 13h25 heure locale, alors que de nombreux habitants étaient rassemblés dans la mosquée pour la prière, créant ainsi une véritable panique générale. De nombreux immeubles ont été fissurés dans la région épicentrale, et de vieilles maisons en argile se sont effondrées. Le décompte des bâtiments touchés par le séisme   fait ainsi état de plusieurs centaines d’habitations présentant des dommages irréversibles.

L’effondrement de ces bâtiments a par ailleurs causé la mort de trois personnes, alors que près d’une cinquantaine de blessés ont du être pris en charge suite au séisme  .

Dégâts observés dans le village de Soma suite au séisme du 14 mai
Dégâts observés dans le village de Soma suite au séisme du 14 mai
photo : www.bibans-info.gov.dzv

A noter que la région de Mélouza avait déjà été le siège d’un séisme   destructeur qui avait fait près d’une cinquantaine de victimes le 21 février 1960.

APPLICATION I-PHONE SISMOCOM

En charge de la collecte des données sismologiques pour la France, le Bureau Central Sismologique Français (BCSF) a lancé au courant du mois d’avril, la première application iPhone dédiée aux témoignages sur les effets des séismes nommée SismoCom.
Les témoignages des particuliers sont en effet très utiles pour estimer l’intensité   d’une secousse sismique. Grâce à un parc d’iPhone approchant les 2,5 millions d’unités en France, cette nouvelle application SismoCom permettra d’augmenter significativement le nombre des témoignages en ligne déjà possibles sur le site internet du BCSF. La procédure de témoignage a par ailleurs été simplifiée : lorsqu’il faut compter 3 à 4 minutes pour remplir le questionnaire en ligne, il suffit de 15 à 30 secondes pour signaler des effets grâce à l’application SismoCom et joindre une photographie et des commentaires.
Les premiers témoignages après une secousse ressentie parviennent dans les premières minutes après le séisme  , avant même que les sismologues aient pu déterminer la localisation précise et la magnitude   du séisme  . Cette nouvelle application SismoCom permettra de donner une information encore plus rapide à l’ensemble des scientifiques, mais également aux autorités et au grand public.

Basée sur une interface unique et simplifiée, SismoCom permettra à l’utilisateur et au BCSF? de connaître les niveaux de secousse rapportés par l’ensemble de la communauté des internautes. SismoCom liste également l’ensemble des séismes localisés par les réseaux de surveillance sismique nationaux et européens en alerte rapide. Elle détermine le séisme   ayant vraisemblablement généré les effets ressentis par l’utilisateur. Enfin, elle donne également accès aux alertes sur les tsunamis (Centre d’alerte d’Hawaï) ainsi qu’à des informations de prévention sur le risque sismique  , pour le comportement à adopter avant, pendant ou après un séisme  .

Disponible gratuitement sur l’iPhone, l’application SismoCom du BCSF devrait prochainement être adaptée aux autres smart phones du marché.

MÉMO CHANTIER 3D DE L’AQC?

L’Agence qualité construction (AQC) qui a pour mission de prévenir les désordres dans le bâtiment afin d’améliorer la qualité de la construction, vient de mettre en ligne une vidéo d’animation pédagogique MÉMO 3D intitulé « Principes parasismiques en maison individuelle ».
Destiné aux formateurs et professionnels impliqués dans la construction de bâtiments en zones géographiques concernées par le risque sismique  , il rappelle les points essentiels notamment la nécessité de prévoir, dès la conception, les renforts nécessaires concernant les fondations, les structures, les fixations des éléments.

Dans le cadre d’une réflexion générale de l’AQC sur les constructions en zone sismique, ce MÉMO 3D reprend les mêmes thématiques que les MÉMO CHANTIER® au format de poche plastifié qui accompagnent le professionnel sur le chantier, les MÉMO 3D en constituent un complément. En effet, l’utilisation du média vidéo permet de visualiser précisément tous les points sensibles, de suivre chronologiquement les étapes clés, de voir l’enchaînement des bonnes pratiques…

Pour plus d’informations sur le MÉMO CHANTIER® et le MÉMO 3D consacrés à la conception parasismique, rendez-vous directement sur le site internet de l’AQC.

PUBLICATION D’UN OUVRAGE SUR LA SÉCURITÉ SISMIQUE ET LES ÉCOLES

Un ouvrage sur la sécurité sismique et les écoles élaboré avec le soutien du MEEDDM et intitulé La sécurité scolaire à l’épreuve du risque sismique  , vient de paraître à la Documentation Française.

A partir de l’examen de deux exemples sismiquement différents que sont la Martinique et les Alpes, cet ouvrage montre notamment que la prise en charge collective du risque sismique   dans les écoles françaises révèle à quel point l’objectif de sécurité dépend des efforts de coordination entre une multitude d’acteurs. Il s’avère, en effet, que les procédures de coordination sont fragiles, tant entre maîtres d’ouvrage et usagers, qu’au sein même des équipes pédagogiques. L’investissement ne peut être efficace que s’il porte à la fois sur les techniques de construction parasismique et sur la formation de tous les protagonistes, professionnels comme usagers.

Pour mieux analyser l’organisation de cette coordination, l’enquête examine les responsabilités des différents acteurs, mais aussi l’implication concrète des règles de sécurité. Des exemples, à l’étranger viennent illustrer ces démonstrations.

Pour plus d’informations relatives à cet ouvrage, consultez le site internet de la Documentation Française.

Le texte intégral de la Lettre du Plan Séisme   peut être téléchargé ci-dessous en format pdf.

Lettre du Plan-Séisme - Juin 2010 -  PDF - 657.3 ko
Lettre du Plan-Séisme - Juin 2010

Archives