Actualités, Lettre du Plan Séisme

Lettre du Plan SéismeLa Lettre du Plan Séisme - Avril 2008

Mercredi 16 avril 2008

LE RISQUE SISMIQUE   DANS LE HAUT-RHIN : LA DEMARCHE PEGAS

Le département du Haut-Rhin est situé au cœur du fossé rhénan, zone de failles où les manifestations sismiques sont connues de longue date comme relativement importantes. Le séisme   dévastateur de Bâle de 1356 est notamment souvent cité car il a marqué l’histoire et les esprits. Plus récemment, le séisme   de Sierentz en 1980 et celui de Rambervillers le 22 février 2003 ont significativement affecté le département.

La crainte de voir se reproduire un séisme   tel que celui de Bâle dans un bassin d’activité avec une population importante et des industries sensibles nécessite une prise en compte de ce risque à tous les niveaux.

Plusieurs projets ont ainsi été menés dans le Haut-Rhin pour affiner la connaissance de l’aléa, son appropriation et la gestion de crise. On compte notamment deux études sur l’agglomération de Mulhouse dans le cadre de programmes européens, un exercice trinational et la diffusion d’un Dossier Communal Synthétique « sismique ».

Le projet PEGAS (Plan d’Entraide Générale et d’Assistance aux Secours), initié en 1989 par le maire de Wickerschwihr, commune de 880 habitants située en zone de sismicité   1b, s’inscrit dans cette démarche volontariste. Elaboré par une équipe de volontaires de la commune avec l’appui des services de l’Etat, ce projet comprend :

  • un volet prévention (formation de secouristes, prise en compte dans le POS, identification d’un espace de survie dans chaque habitation) progressivement mis en œuvre dans la vie quotidienne ;
  • un volet post-séisme   (plan de secours, premiers secours, état des dommages) testé lors d’un exercice.

L’extension du projet PEGAS aux communes de Holtzwihr et d’Andolsheim est actuellement en cours sous l’égide du MEDAD?, relayé au plan local par la DIREN? et la Préfecture. L’objectif est de tester l’adaptabilité de PEGAS à des communes plus importantes, en l’intégrant à la démarche du Plan Communal de Sauvegarde avec une approche à dominante non seulement sismique, mais également multirisques (volet inondation prévu pour les deux communes).

Dans le domaine sismique, la commune d’Andolsheim souhaite élargir PEGAS en établissant des diagnostics pour les bâtiments publics et les logements individuels, en proposant aux propriétaires un projet de renforcement, en constituant un dossier de référence diagnostic, travaux, coûts.

La finalité du projet est d’étendre, à terme, la démarche PEGAS aux communes de toutes tailles, en intégrant les modifications nécessaires en fonction de la population et de l’environnement urbain.

AUTRES POINTS AU SOMMAIRE DE LA LETTRE DU PLAN SEISME

  • SEISME DU 27 FEVRIER EN GRANDE-BRETAGNE (27/02/2008, mb=4.8)
  • L’ANNEE INTERNATIONALE DE LA PLANETE TERRE ET LE RISQUE SISMIQUE  
  • SALON DU LIVRE : PRESENTATION D’UN LIVRE SUR LE RISQUE SISMIQUE  
  • INTERVIEW N°3 : MILAN ZACEK – LA CONCEPTION PARASISMIQUE

Le texte intégral de la Lettre du Plan Séisme   peut être téléchargé ci-dessous en format pdf.

La Lettre du Plan Séisme - Avril 2008 -  PDF - 561.4 ko
La Lettre du Plan Séisme - Avril 2008

Archives