Risque sismique, Hall 2 : Ma maison parasismique Accueil des visiteurs Hall principal : Du séisme au risque sismique Hall 1 : Que faire en cas de séisme ? Hall 2 : Ma maison parasismique Espace témoignages Amphithéâtre information - FAQ Esplanade : Qu'est-ce qu'un séisme

MI Séism'AntillesÉvaluation risques MI Séism’Antilles

Vendredi 9 février 2018

Ce site vous permet d’avoir une idée de la capacité de résistance de votre maison en cas de séisme   majeur. Cette évaluation est totalement anonyme. On cherchera à savoir à quel type ou catégorie de construction appartient votre maison, sachant qu’à chaque catégorie correspond en général, un certain niveau de vulnérabilité  . Mais au sein de chaque catégorie, la vulnérabilité   peut être plus ou moins forte en fonction des caractéristiques particulières des constructions. Cette réalité-là est bien plus difficile à appréhender.

Le résultat que vous obtiendrez est donc une 1re approche de la vulnérabilité   de votre habitation, à vocation pédagogique. Il ne remplace en aucun cas le résultat issu d’une analyse spécifique de votre habitation par un professionnel.

Cette évaluation s’adresse aux occupants de maisons individuelles de 2 étages maximum (soit 3 niveaux en comptant le rez-de-chaussée).

Étape 1 : caractéristiques générale de la construction

Vous pouvez chercher à évaluer votre propre maison ou une maison que vous connaissez. Dans ce cas, la réponse doit être « Oui ». Si vous cherchez juste à tester le site sur un cas fictif ou à vous exercer avant de procéder à une véritable évaluation, la réponse doit être « Non ». Cette information est essentielle car on cherche à faire des statistiques sur la vulnérabilité des maisons évaluées. Ces statistiques ne peuvent se faire que sur des cas réels.

Cette information n’est pas utilisée dans le cadre de l’évaluation mais permettra de réaliser des statistiques et des comparaisons d’une région à une autre.

Le style et la qualité des constructions ont évolué au cours du temps pour de multiples raisons. On peut distinguer 5 grandes périodes et examiner pour chacune d’elles, d’après les caractéristiques générales du bâti, la situation vis-à-vis d’éventuelles secousses sismiques. Les années de transition sont données à titre indicatif, les évolutions se produisant en continu.

Le soubassement est la partie inférieure (mais visible) d’une construction. Pour un même type de maison, la nature de ce soubassement, donc de l’adaptation de la construction au terrain influe significativement sur la tenue au séisme.

On entend par professionnel du bâtiment, un architecte et/ou un ingénieur structure et/ou un constructeur de maison individuelle et/ou tout professionnel dûment habilité.

Bien sûr, il est difficile de reproduire de manière schématique tous les cas de figures possibles, alors essayez de vous en rapprocher le plus.