Risque sismique, Amphithéâtre information - FAQ Accueil des visiteurs Hall principal : Du séisme au risque sismique Hall 1 : Que faire en cas de séisme ? Hall 2 : Ma maison parasismique Espace témoignages Amphithéâtre information - FAQ Esplanade : Qu'est-ce qu'un séisme

Bonnes pratiques parasismiquesFAQ: Bonnes pratiques parasismiques


Mardi 6 janvier 2015

Dans quelle mesure peut-on réduire la vulnérabilité d’un bâtiment existant ?

Dans le cas d’un bâtiment déjà construit, il est possible de réaliser un diagnostic rapide. Il permet d’identifier l’absence, l’insuffisance ou la dégradation des éléments essentiels à la résistance au séisme   du bâtiment, de même que la possibilité d’une interaction défavorable avec le sol qui pourrait aggraver l’action d’un tremblement de terre  .

La première étape d’une évaluation de vulnérabilité   est de déterminer le mode de construction du bâtiment. En effet, une maçonnerie en pierre réagira différemment d’une maçonnerie en béton. Il est ensuite nécessaire d’examiner la conception de la structure, puis de réunir un maximum de données relatives au sol et au site. Certaines conceptions demanderont à être renforcées, par exemple.
Une fois identifiés les points faibles du bâtiment, et au besoin réalisé un diagnostic plus approfondi avec l’aide d’un professionnel, vous aurez à décider des suites à tenir : ne rien faire, lancer des travaux de renforcement ou encore commander une étude technique plus complète avant d’aller plus loin.

Pour en savoir plus sur cette démarche :
http://www.prim.net/citoyen/moi_face_au_risque/221_seisme.html#vuln
http://www.prim.net/citoyen/moi_face_au_risque/222_seisme.html#renforcer