Risque sismique, Amphithéâtre information - FAQ Accueil des visiteurs Hall principal : Du séisme au risque sismique Hall 1 : Que faire en cas de séisme ? Hall 2 : Ma maison parasismique Espace témoignages Amphithéâtre information - FAQ Esplanade : Qu'est-ce qu'un séisme

Classification des bâtimentsFAQ: Classification des bâtiments


Lundi 5 janvier 2015

Considérant 2 bâtiments mitoyens (habitat en bande), si je crée une extension non désolidarisée, comment dois-je prendre en compte l’aggravation de la vulnérabilité du bâtiment mitoyen ?

Si une extension non désolidarisée est créée, la réglementation impose de ne pas aggraver la vulnérabilité   de la structure existante c’est-à-dire de l’ensemble des bâtiments en bande.

De plus, pour une habitation individuelle de catégorie II, si l’extension entraîne la création de 30% de SHON? supplémentaire (voire de 20% dans certains cas), l’ensemble des bâtiments, dont le bâtiment mitoyen, doivent pouvoir répondre à un certain niveau de sollicitation défini dans la réglementation.

Créer un joint de fractionnement sismique entre l’extension et le bâtiment existant permet de s’affranchir d’obligations sur la structure ancienne. L’extension est alors dimensionnée comme une structure neuve.