Risque sismique, Hall principal : Du séisme au risque sismique Accueil des visiteurs Hall principal : Du séisme au risque sismique Hall 1 : Que faire en cas de séisme ? Hall 2 : Ma maison parasismique Espace témoignages Amphithéâtre information - FAQ Esplanade : Qu'est-ce qu'un séisme

Fiches recueil d'opérations de renforcement parasismiqueCentre commercial CAP3000 à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes)

Vendredi 22 décembre 2017

Vue de la face avant du bâtiment commercial CAP 3000 avec indiqué en rouge la zone concernée par le renforcement
Vue de la face avant du bâtiment commercial CAP 3000 avec indiqué en rouge la zone concernée par le renforcement

Etat initial
Le bâtiment Cap 3000 est un centre commercial réalisé en 1988 situé en proche banlieue de Nice, dans la ville de Saint-Laurent-du-Var. Il est l’un des plus importants centres commerciaux des Alpes-Maritimes, et donc un des plus fréquentés.

La partie de l’édifice concernée par les travaux de renforcement s’étend sur une longueur de 48.5 m et une largeur de 36 m. La hauteur du rez-de-chaussée existant est de 7.4 m. Il s’agit d’une construction de type poteaux-poutres en béton armé fondée sur des semelles isolées reliées par des longrines.

Intérieur du bâtiment : a) poteau avant renforcement et b) poteau renforcé par chemisage béton armé
Intérieur du bâtiment : a) poteau avant renforcement et b) poteau renforcé par chemisage béton armé

Contexte
Pour anticiper des travaux de surélévation, un renforcement parasismique a été réalisé pour respecter le niveau minimum requis par la règlementation dans le cas de travaux lourds.
Les travaux ont été entrepris sans arrêt de l’activité du centre commercial. Bien que la zone commerciale dédiée aux clients soit hors zone de travaux, la maitrise d’ouvrage a imposé des travaux de nuit pour des raisons de sécurité et de confort vis-à-vis des nuisances sonores.

Points faibles de la structure
Le bâtiment a été conçu selon les anciennes règles parasismiques PS69. Les poteaux existants n’étaient pas suffisants pour assurer la tenue au séisme   du bâtiment avec le projet de surélévation.

Une contrainte supplémentaire a été la demande du maître d’ouvrage de ne pas construire de murs pour des raisons d’organisation spatiale propre à ce type d’édifice.

Ferraillage de la semelle d'un des poteaux existants
Ferraillage de la semelle d’un des poteaux existants

Confortement parasismique
Pour réaliser le confortement parasismique au droit du projet de surélévation, les poteaux existants (60cmx60cm) ont été renforcés par un chemisage béton armé et fondés sur de nouvelles semelles reposant elles-mêmes sur des micropieux. Les poteaux sont de taille finale 120cmx120cm.

Vue en plan du bâtiment renforcé
Vue en plan du bâtiment renforcé

La zone du centre commercial concernée par les travaux de surélévation n’est pas séparée structurellement du reste du bâtiment. Les poteaux existants situés aux limites de la zone surélevée ont été traités de façon particulière :

  • Les poteaux existants entre les files D et E ont été démolis afin de reconstruire deux poteaux supportant la poutre rendue elle-même discontinue (coupe A)
  • A la file 20, les poteaux existants ont été renforcés par chemisage béton armé. Un nouveau poteau a été construit dans le but de supporter la dalle de la zone adjacente (coupe B)
  • De nouveaux poteaux ont été réalisés au-delà de la file H, à la limite de la zone à surélever
Caractéristiques ouvrage renforcé
Maître d’ouvrageALDETA / Cap 3000
Année de construction 1998
Affectation du bâtiment Centre commercial
Type de construction Poteaux-poutres BA
Catégorie d’importance Catégorie III à l’EC8? (Classe C au PS 92)
Zone de sismicité   Zone 4 à l’EC8 (Zone II au PS92)
Classe de sol de fondation Classe D à l’EC8 (Classe S3 au PS92)
Facteur de conformité (état initial / après renforcement) 1 au PS69 / 1 au PS92
Date d’exécution du renforcement 2007
Coût du renforcement parasismique (€HT) G.O : 850 000€, fondations : 750 000€ (opération totale : 2 200 000€)
Motivation pour le renforcement Travaux lourds (surélévation d’un niveau)
Maîtrise d’œuvre Architecte : Rivera concept, BET : BABET

Bibliothèque