Prévention, Accueil visiteurs Accueil visiteurs Plan du Salon Espace Plan Seisme Antilles Espace Information Espace Construction Forum des partenaires Espace Tsunami Espace Concertation

Accueil visiteursCadre d’actions pour la prévention du risque sismique

Mercredi 25 juin 2014

À la suite du programme national de prévention du risque sismique   (dit « plan séisme   »), conduit entre 2005 et 2010, et en considération de son évaluation, le COPRNM? a émis un avis favorable au nouveau Cadre d’actions pour la prévention du risque sismique  .

Élaboré sous la coordination du ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et de la ministre de l’égalité des territoires et du logement, en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, ce cadre d’actions a pour objet d’orienter et de coordonner les politiques de prévention du risque sismique   sur le territoire national.

Le cadre d’actions est ainsi structuré en 4 priorités nationales hiérarchisées :

  1. la sensibilisation au risque sismique   et la formation à la construction parasismique,
  2. la réduction de la vulnérabilité   des constructions par l’application de la réglementation parasismique et le développement du renforcement du bâti existant,
  3. l’aménagement du territoire communal (plans de prévention des risques sismiques),
  4. l’amélioration de la connaissance de l’aléa, de la vulnérabilité   et du risque sismique  .

Un ensemble de 8 grandes actions est proposé au niveau national pour répondre à ces priorités.

Finalisé en septembre 2013, le Cadre d’actions pour la prévention du risque sismique   sera mis en œuvre sur une durée de 5 ans (2013-2018).

Ce cadre national a vocation à être décliné en programmes d’actions territorialisés à l’échelle « intermédiaire », régionale ou inter-régionale, et en plans d’actions à l’échelle locale (communale ou intercommunale), de manière adaptée et proportionnée aux niveaux de risques, aux objectifs et aux moyens des différents territoires.

La mise en œuvre et le portage du cadre d’actions reposeront sur une responsabilité partagée de l’ensemble des acteurs concernés : État, collectivités territoriales, professionnels de la construction, associations, organismes scientifiques, particuliers,… Tous les acteurs sont donc invités à se mobiliser pour contribuer à réduire, progressivement, la vulnérabilité   de la société française aux futures crises sismiques.

Cadre actions sismique Sept 2013 1 1

Consulter le Cadre d’actions pour la prévention du risque sismique

Sommaire