Actualités, Lettre du Plan Séisme

ActualitésÇa bouge dans l’Ouest !

Lundi 27 janvier 2014

Séisme   de Vannes (21/11/2013, Ml=4.6)

Un séisme   relativement important a été fortement ressenti le 21 novembre 2013 dans la région de Vannes. La magnitude   locale de cet événement, survenu à 10h53, a été estimée entre 4,6 (Laboratoire de détection Géophysique du CEA?) et 4,9 (Réseau National de Surveillance Sismique de Strasbourg). Il a été localisé à proximité immédiate de la ville de Vannes, au nord de l’agglomération, proche de la commune de Plescop.

Carte des intensités évaluées sur la base des témoignages internet recueillis par le BCSF
Carte des intensités évaluées sur la base des témoignages internet recueillis par le BCSF
Source : BCSF?

L’événement a été ressenti dans toute la Bretagne et a provoqué l’inquiétude de certains habitants à laquelle les services de la Préfecture du Morbihan se sont chargés de répondre.

Une activité sismique notable ces derniers mois

Cet événement est le plus important d’une série de séismes ressentis dans l’Ouest ces derniers mois. Ainsi, avant le séisme   de Vannes, un séisme   de magnitude   3,9 avait été également fortement ressenti le 11 octobre 2013 dans la région de Brest. Toujours dans le Finistère, un autre événement de magnitude   Ml=3,5 a été ressenti au nord-ouest de Châteaulin le 11 décembre 2013. Enfin un séisme   un peu plus modéré (Ml=3.1) est survenu très récemment dans le Contentin le 11 janvier 2014. Ce dernier séisme   a été ressenti dans tout le nord de la presqu’île et notamment dans l’agglomération de Cherbourg.

Une sismicité   connue et bien expliquée

Ces séismes ne semblent pas directement liés mais surviennent dans un contexte sismotectonique commun : le système ancien de failles du cisaillement Sud-Armoricain, réactivé du fait de la compression actuelle exercée par la plaque africaine sur la plaque eurasienne, à plusieurs milliers de kilomètres de l’Armorique. Ces événements viennent rappeler que la sismicité   est réelle, bien que très modérée, dans cette région qui a été entièrement classée en zone de sismicité   faible dans le zonage sismique réglementaire de la France.

Localisation des récents séismes survenu dans l'Ouest vis à vis du zonage sismique de la France
Localisation des récents séismes survenu dans l’Ouest vis à vis du zonage sismique de la France

Des séismes historiques parfois importants sont connus pour avoir causé des destructions dans cette région du Grand Ouest. On peut ainsi citer les séismes du 30 décembre 1775 dans la plaine de Caen (intensité   épicentrale VII), du 25 janvier 1799 dans le marais breton, proche de Bouin (intensité   VII-VIII) ou encore le séisme   de Cornouailles (Melgven) du 2 janvier 1959 (intensité   VII). Plus proche de nous, le séisme   du 30 septembre 2002 dont l’épicentre était situé près d’Hennebont dans le Morbihan a heureusement occasionné peu de dégâts (intensité   épicentrale V-VI). La magnitude   de cet événement était cependant importante et a été estimée comme étant supérieure à 5 : il s’agit ainsi de l’un des 5 séismes les plus forts enregistrés en métropole depuis une vingtaine d’années.

Sommaire