Risque sismique, Hall principal : Du séisme au risque sismique Accueil des visiteurs Hall principal : Du séisme au risque sismique Hall 1 : Que faire en cas de séisme ? Hall 2 : Ma maison parasismique Espace témoignages Amphithéâtre information - FAQ Esplanade : Qu'est-ce qu'un séisme

Fiches recueil d'opérations de renforcement parasismiqueBâtiment de la direction de l’agriculture et de la forêt à Fort de France

Vendredi 2 février 2018

Vue globale du bâtiment après renforcement
Vue globale du bâtiment après renforcement

Etat initial
Le bâtiment abritant les bureaux de la direction de l’agriculture et de la forêt (DAF) de la Martinique a été réalisé fin des années 60. L’édifice est constitué de deux blocs identiques de 26.16m de long sur 10.65m de large. Les deux blocs sont accolés mais décalés l’un par rapport à l’autre d’environs 15m et séparés par un joint de dilatation.

Le bâtiment s’élève sur 4 niveaux, avec une toiture terrasse en béton armé. La structure est constituée de poteaux poutres en béton armé avec remplissage maçonnerie.

Contexte
Lors du séisme   du 29 novembre 2007, le bâtiment a subi des dégâts modérés. Compte tenu de la faible importance des désordres, l’ouvrage est resté en service. Cependant, cet édifice a fait l’objet d’un diagnostic en mars 2008 concluant sur la nécessité de prévoir des renforcements parasismiques.

Le bâtiment a été, durant la phase de chantier, entièrement vidé de ses occupants qui ont été temporairement déménagés pour garantir la continuité de la mission de service public.

Les travaux engagés pour le renforcement ont été couplés à des travaux de rénovation comprenant la rénovation du système de rafraichissement et du réseau électrique et le changement des menuiseries pour un meilleur confort thermique.

Points faibles et désordres
Lors du séisme   du 29 novembre 2007, le bâtiment a subi des dégâts modérés : amorces de cisaillement en pieds de poteaux au niveau du rez-de-chaussée et entrechoquement des deux blocs constituant l’édifice. En effet, le rez-de-chaussée de la structure est transparent et le joint de dilatation n’est pas de taille suffisante pour assurer le non entrechoquement des deux blocs de la structure.

Vue en plan au niveau R+2 - Position des murs de contreventement ajoutés et des poteaux chemisés
Vue en plan au niveau R+2 - Position des murs de contreventement ajoutés et des poteaux chemisés

Confortement parasismique
Le but du renforcement réalisé dans le sens transversal est de rigidifier la structure pour limiter les déplacements afin qu’ils soient compatibles avec la largeur du joint existant.

Armatures des parois béton armé ajoutées au niveau d'un des pignons du RDC au R+2
Armatures des parois béton armé ajoutées au niveau d’un des pignons du RDC au R+2

Le renforcement entrepris consiste dans le sens transversal à :

  • créer deux voiles béton armé à l’intérieur de chaque aile sur toute la hauteur du bâtiment :
  • doubler les murs des pignons avec un confortement en béton armé par l’extérieur sur les 3 niveaux les plus bas du bâtiment (RDC au R+2).

Le joint existant entre les deux ailes a également été soigneusement évidé.

Dans le sens longitudinal, deux poteaux de chaque aile ont été chemisés en béton armé (dimension du chemisage : 100cm x 60cm) permettant de reprendre les efforts sismiques.

Les planchers existants assurent correctement le rôle de diaphragme horizontal.

Armatures des voiles intérieurs créés en béton armé et du chemisage des poteaux existants
Armatures des voiles intérieurs créés en béton armé et du chemisage des poteaux existants
Caractéristiques ouvrage renforcé
Maître d’ouvrage Direction de l’Agriculture et de la Forêt
Année de construction Fin des années 60
Affectation du bâtiment Bureaux
Type de construction Poteaux poutres BA/ remplissage maçonnerie
Catégorie d’importance Catégorie II à l’EC8? (Classe B au PS 92)
Zone de sismicité   Zone 5 à l’EC8 (Zone III au PS 92)
Classe de sol de fondation -
Facteur de conformité (état initial/ après renforcement) -
Date d’exécution du renforcement Réception en 2010
Coût du renforcement parasismique (€HT) 388 000 € (+ 562 000€ pour le reste des travaux)
Motivation pour le renforcement Volontaire
Maîtrise d’œuvre Architecte : Didier Jeantet, BET : Guez Caraïbes

Bibliothèque

  • Fiche de renforcement DAF
    Résumé Fiche recueil d’opérations de renforcement parasismique réalisée par le CEREMA
    Ouvrage Bâtiment de la direction de l’agriculture et de la forêt à Fort-de-France (Martinique)
    Date de mise en ligne Décembre 2017