Réglementation, Salle de conférence : Réglementation nationale Accueil visiteurs Salle de conférence : Réglementation nationale Espace PPR-Sismique Amphithéâtre - FAQ réglementaire

Ponts « à risque normal »Règles parasismiques applicables aux ponts « à risque normal »

Mercredi 18 mai 2016

L’arrêté du 26 octobre 2011 relatif à la classification et aux règles de construction parasismique applicables aux ponts de la classe dite à «  risque normal » a été publié au journal officiel du 10 novembre 2011.

En application des décrets n°2010-1254 et n°2010-1255 du 22 octobre 2010, cet arrêté fixe les nouvelles modalités d’application des règles de construction parasismique applicables aux ponts, pour prendre en compte les règles Eurocode 8 et les nouvelles dénominations des zones sismiques et des catégories d’importance des ouvrages. Ce nouvel arrêté abroge l’arrêté du 15 septembre 1995 relatif à l’ancienne réglementation applicable aux ponts de la catégorie dite « à risque normal ».
pont
Les nouvelles règles parasismiques définies dans cet arrêté sont applicables depuis le 1er janvier 2012 aux ponts nouveaux de catégories d’importance II, III, et IV, construits en zone de sismicité   2, 3, 4 ou 5. Les anciennes règles parasismiques (Guide AFPS? 1992) pourront être utilisées pendant une période transitoire (plus de détails dans l’arrêté du 26 octobre 2011).

Ces règles de construction applicables aux ponts à risque normal dépendent de la catégorie d’importance du pont et de la zone de sismicité   dans laquelle il se trouve : plus la sismicité   est forte ou plus l’importance de l’enjeu   est grande, plus les exigences en termes de protection parasismique sont fortes.

Plus de détails sur…

Lien vers l'article présentant le zonage sismique de la France Lien vers l'article présentant la classification des ponts à risque normal selon la catégorie d'importance

Accélération de calculs

Pour le dimensionnement des ponts, le mouvement sismique est représenté par un spectre de réponse lié à l’accélération du sol et d’autres paramètres. Les spectres réglementaires forfaitaires dépendent de la zone de sismicité, de la catégorie du pont et du type de sol (défini par les règles parasismique en vigueur) sur lequel est construit le bâtiment.

Le paramètre qui caractérise l’intensité   du mouvement sismique est l’accélération de calcul ag. Cette accélération de calcul ag est ainsi égale au produit de trois facteurs, le coefficient d’importance du pont I, l’accélération maximale de référence au rocher agr et le paramètre de sol S : ag = I x agr x S.

La zone de sismicité   et la catégorie de bâtiment permettent de définir l’accélération maximale de référence agr au niveau d’un sol rocheux à prendre en compte pour la définition de ce spectre. Ces valeurs d’accélération maximale de référence sont indiquées dans le tableau suivant.

Accélération nominale (m/s2)
ZoneCatégorie d’importance I Catégorie d’importance II Catégorie d’importance III Catégorie d’importance IV
1 - - - -
2 - 0,7 m/s² 0,84 m/s² 0,98 m/s²
3 - 1,1 m/s² 1,32 m/s² 1,54 m/s²
4 - 1,6 m/s² 1,92 m/s² 2,24 m/s²
5 - 3,0 m/s² 3,60 m/s² 4,20 m/s²

Le paramètre de sol S caractérise pour sa part la capacité du sol à amplifier le mouvement sismique, qui varie selon le type de sol. Cinq classes de sol sont définies ; à chacune est associée une valeur de paramètre de sol, en distinguant les zones de sismicité   1 à 4 et la zone 5.

Classes de solParamètre de sol S, zones 1 à 4Paramètre de sol S, zone 5
A 1 1
B 1,35 1,2
C 1,5 1,15
D 1,6 1,35
E 1,8 1,4

La nature du sol n’est pas prise en compte pour l’évaluation de la composante verticale de l’action sismique.

Analyse de liquéfaction  

Dans le cadre de l’analyse de la liquéfaction   telle que définie dans l’annexe B de la norme NF EN 1998 septembre 2005 par convention, la magnitude   à utiliser pour les études est donnée par le tableau suivant :

ZoneMagnitude   conventionnelle
1 -
2 -
3 5,5
4 6,0
5 7,5

En zones de sismicité   1 et 2 (sismicité   très faible et faible), l’analyse de la liquéfaction   n’est pas requise.

Dans ce contexte, le CEREMA vient de publier un nouveau guide méthodologique intitulé « Ponts en zone sismique - Conception et dimensionnement selon l’Eurocode ». Au-delà de l’adaptation de l’ancien guide « Ponts courants en zone sismique » vis-à-vis des prescriptions de l’Eurocode 8 et des nouveaux décrets et arrêtés sismiques nationaux publiés en 2010 et 2011, ce nouveau guide a été élargi aux ouvrages non-courants. L’accent a été mis sur les évolutions par rapport aux règles AFPS 92, notamment concernant les méthodes d’analyse avancées (méthode en poussée progressive, analyse temporelle, utilisation de dispositifs spéciaux…) et les dispositions constructives. L’explication de ces méthodes sur des cas concrets est également une contribution importante du guide.
pont CEREMA
Ce guide permettra aux ingénieurs et concepteurs de dimensionner les ouvrages d’art vis-à-vis du risque sismique  , en appliquant avec discernement les apports de l’Eurocode 8.

Sommaire