Régions, Pavillon des régions Accueil Pavillon communal Pavillon des régions

Provence Alpes Côte d'AzurProvence Alpes Côte d’Azur

Commémorations du séisme   du 11 juin 1909 en Provence

Le 11 juin 1909, dans les Bouches-du-Rhône, a lieu le séisme   le plus catastrophique qu’ait connu la France durant le dernier siècle, faisant 46 morts.

Les villages de Rognes, Lambesc, Saint-Cannat, Vernègues sont fortement endommagés et plusieurs quartiers de Salon-de-Provence sont effondrés, 1 500 constructions doivent être démolies ou nécessitent des travaux très importants.

Ces souvenirs, parfois imprécis mais souvent forts, habitent encore les populations de Provence et posent de nombreuses questions :

  • Quel est le risque ?
  • Sommes-nous à l’abri de tels événements ?
  • Qu’est-il fait pour les éviter ?
  • Que faire si cela arrivait ?

Afin de faire perdurer la conscience du risque sismique   dans la Région et de permettre des échanges sur les connaissances et les moyens disponibles pour gérer le risque , le centenaire du séisme   de Provence a été commémoré au mois de juin 2009.

L’importance de l’événement a conduit l’Etat (DREAL?), le Conseil Régional, le Conseil Général, la Communauté du Pays d’Aix, l’Agglopole Salon de Provence, a s’associer pour mettre en place et soutenir les diverses manifestations destinées à des publics variés qui auront lieu à cette occasion.

Lancé à l’occasion de cette commémoration, le site internet www.seisme1909.fr est désormais devenu le portail du risque sismique   en région PACA?.

Contexte sismotectonique

L’affrontement entre les deux grandes plaques Afrique et Eurasie induit une poussée de la microplaque Adriatique sur l’Ouest de l’Europe. Dans le Sud-Est de la France, la chaîne alpine est le résultat de cette collision continentale  .

Cette activité tectonique peut occasionnellement donner lieu à des séismes de forte intensité  . Ainsi depuis le XVe siècle, la base SisFrance recense 13 séismes d’intensité   épicentrale supérieure à VII et dont l’épicentre est localisé sur la région PACA.

Localisation des principales failles actives de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, et épicentres des séismes historiques
Localisation des principales failles actives de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et épicentres des séismes historiques
Source : BRGM? (extrait des dossiers de presse sur l’aléa sismique pour 6 régions françaises)

Sismicité  

Au cours des 5 derniers siècles, plusieurs secousses sismiques ont fortement secoué la région PACA. Les données historiques montrent une concentration d’évènements sismiques dans la partie alpine et subalpine de la région tandis qu’à l’Ouest, la répartition épicentrale des séismes est relativement plus diffuse.

Parmi les évènements sismiques décrits dans les archives historiques et d’intensité   épicentrale (Io) au moins égale à VII, on cite :

  • Dans les Hautes-Alpes, les séismes de 1884 (Io = VII), 1904 (Io = VII), 1935 (Io = VII), 1959 (Io = VII-VIII)
  • Dans les Alpes Maritimes, secteur de la Vésubie, les séismes de 1494 (Io = VIII), 1564 (Io = VIII), 1618 (Io=VIII), 1644 (Io = VIII).
  • Dans les Alpes Ligures et au large de la côte d’Azur, les séismes de 1831 (Io = VIII), 1854 (Io = VII-VIII), 1887 (Io = IX), 1896 (Io = VII).
  • Dans la région de Digne et Barcelonnette, les séismes de 1863 (Io = VII), 1866 (Io = VII-VIII).
  • Dans la région de Castellane, le séisme   de 1855 (Io = VIII).
  • Dans la vallée de la Moyenne Durance, les séismes de 1509 (Io = VIII), 1678 (Io = VIII), 1708 (Io = VII-VIII), 1812 (Io = VII-VIII), 1913 (Io = VII-VIII).
  • Dans la région de la Trévaresse et des Costes, le séisme   de 1909 (Io = VIII-IX).

Concernant le séisme   du 11 juin 1909, il s’agit du séisme   le plus fort ressenti en France métropolitaine au cours du dernier siècle. Les résultats de travaux de recherche publiés très récemment ont démontré que ce séisme   avait atteint une magnitude   de 6,0.

PACA

Implication dans le Plan Séisme  

La DIREN? PACA met en œuvre depuis fin 2007 le Plan séisme  ,
avec cinq objectifs majeurs, repris du Plan National :

  • Communiquer auprès du grand public, des scolaires et des gestionnaires du risque ;
  • Développer les actions de concertation et de coopération afin d’inciter à la prise en compte du risque sismique   dans l’aménagement et la gestion des risques ;
  • Approfondir la connaissance scientifique de l’aléa et l’expression du risque ;
  • Améliorer la prise en compte du risque sismique   dans les constructions ;
  • Mettre en place des réseaux d’acteurs référents sur le territoire.

Actions 2008-2009

Un exemple, la commémoration du séisme  
de Provence, qui comprend :

  • La mise en place d’un site internet dédié à la commémoration : www.seisme1909.fr, ouvert depuis début 2009 ;
  • Un ensemble d’expositions sur le risque sismique de Mai à Décembre 2009, à Lambesc, Saint-Cannat, au Parc Naturel Régional du Luberon, à la Roque d’Antheron et à Gréasque (musée de la mine). Ces expositions sont destinées au grand public et aux scolaires ;
  • Un colloque destiné aux responsables territoriaux en charge des risques le 11 juin à Saint-Cannat ;
  • Un colloque scientifique à Aix en Provence du 6 au 8 juillet,et un séminaire destiné aux enseignants du 5 au 7 Mai ;
  • Deux exercices de gestion de crise ayant pour objet de tester des plans communaux de sauvegarde et, dans des lycées et collèges, des plans particuliers de mise en sûreté.

Actions 2009-2010

Actions sur l’information au public :

  • Exploitation du matériel muséographique réalisé en 2009 : des expositions sur les territoires concernés par l’aléa sismique   seront organisées en partenariat avec les musées locaux et les réseaux d’enseignement ;
  • Les départements du 04 et du 05, frontaliers, seront impliqués dans des actions franco-italiennes.

Actions sur la prise en compte du risque sismique   dans les constructions :

  • Information et formation des acteurs du bâtiment sur le nouveau zonage sismique réglementaire et la mise en place des Eurocodes 8 ;
  • Aide à la mise en place d’un réseau d’architectes et d’organismes conseil pour la construction parasismique ;
  • Développement d’un outil de description du bâti, action conjointe avec la DIREN Rhône Alpes ;
  • Recensement des bâtis situés en zone sismique, recevant du public ou stratégiques ;
  • Insertion de la prise en compte du risque sismique   dans les opérations d’urbanisme et d’aménagement, développement d’actions pilotes à travers une approche multirisques.

Actions sur la préparation à la gestion de l’événement :

  • Des exercices de niveau communal, concernant des établissements d’enseignement ou affectant des territoires importants seront développés selon la volonté des responsables de la gestion de crise ;
  • Une politique d’affichage de l’aléa sur les zones à enjeux va être poursuivie.

Bibliothèque