Lettre du Plan Séisme, Lettre du Plan Séisme - 1er trimestre 2015

Lettre du Plan Séisme - 1er trimestre 2015Lettre du Plan Séisme - 1er trimestre 2015

Sommaire
Texte intégral de la Lettre du Plan Séisme au format pdf.
Texte intégral de la Lettre du Plan Séisme au format pdf.
Sismo Actualités - Sismicité récente en France

- Actualisation de la navigation au sein de la FAQ du site

- 5 ans du séisme d’Haïti : point sur la reconstruction

- Retour sur la journée technique Renforcement parasismique

- Décret modificatif du 6 janvier 2015 – Zonage sismique

- Le chiffre

Sismo Dossier Sauvetage-déblaiement, une spécialité au service des secours
Pour finir… - Ca s’est passé par chez vous : Fréjus

- Allô la FAQ ?

- QUEZACO ? : L’intensité macrosismique

Actualités Sismicité   récente en France

Séisme   du 19 décembre 2014 (M=5.7) en Guadeloupe



Le 19 décembre dernier à 15h49 heure locale, un violent séisme   de magnitude   5.7 est survenu au Nord de l’île de Basse-Terre (Guadeloupe), au niveau de la commune du Lamentin.

Associé à la subduction   de la plaque américaine sous la plaque Caribéenne, le foyer   de ce séisme   était fort heureusement situé à grande profondeur, à plus de 100 km sous le niveau du sol. De ce fait, les secousses sismiques ont été fortement atténuées avant d’atteindre la surface, et n’ont pas occasionné de dégâts notables. Elles ont cependant été très nettement ressenties non seulement à l’épicentre, mais également à plus grande distance jusqu’en Martinique au Sud, et Saint-Barthélemy au Nord, soit à plus de 200 km de l’épicentre. Le Bureau Central Sismologique Français (BCSF?) a ainsi recueilli 190 témoignages individuels faisant état d’une intensité   maximale de IV à V en Guadeloupe, correspondant à des secousses largement ressenties par la population.

Séisme   du 29 janvier 2015 (M=3.8) au sud-est de Cholet



Le 29 janvier 2015, un séisme   de magnitude   locale 3.8 selon le CEA?/LDG? est survenu à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Cholet, dans le département de des Deux-Sèvres.

Bien que de magnitude   modérée, ce séisme   a été largement ressenti dans un rayon d’une quarantaine de kilomètres autour de l’épicentre.

Survenu en zone de sismicité   3, ce séisme   n’est cependant pas un cas isolé dans la région puisque plusieurs événements d’intensité   comparable sont recensés dans la base de données SISFRance à moins d’une quinzaine de kilomètres. Citons par exemple les séismes survenus en février 1904 et en septembre 1950 qui avaient tous deux atteints l’intensité   V à l’épicentre.

Retour au sommaire

Actualisation de la navigation au sein de la FAQ du site
Du fait de l’augmentation progressive du nombre de questions / réponses présentes dans la FAQ du site internet du Plan Séisme   – elle en compte à ce jour 100 –, la navigation au sein de cette rubrique était devenue au fil des ans moins aisée.

Afin d’en faciliter la consultation, la navigation de cette rubrique importante a été repensée…

> Lire l’article complet
Retour au sommaire

5 ans du séisme   d’Haïti : point sur la reconstruction
Le 12 janvier 2010, survenait en Haïti un séisme   dévastateur qui a détruit une grande partie de la capitale Port-au-Prince, et a fait plus de 230.000 morts. Alors que ce séisme   a été suivi d’une mobilisation internationale massive et de la manifestation d’innombrables formes de solidarité, la commémoration du 5e anniversaire de cette catastrophe est l’occasion de dresser un bilan très mitigé de la reconstruction du pays…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Retour sur la journée technique Renforcement parasismique
Le 27 novembre 2014 a eu lieu à Aix-en-Provence une journée technique sur le thème du « Renforcement parasismique des constructions existantes ». Organisée par le Cerema en partenariat avec l’AFGC et l’AFPS?, cette journée avait pour objectif de présenter aux maîtres d’ouvrage et à leurs partenaires les outils méthodologiques développés récemment pour les guider ou les assister dans cette démarche, ainsi qu’un certain nombre d’exemples opérationnels de renforcements parasismiques déjà mis en œuvre sur différents types de constructions : bâtiments, ponts, ouvrages géotechniques…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Décret modificatif du 6 janvier 2015 – Zonage sismique
Le décret n°2015-5 du 6 janvier 2015, modifiant l’article D.563-8-1 du code de l’environnement, publié au JORF du 8 janvier 2015, a pour objet de corriger des erreurs matérielles portant sur le classement en zone de sismicité   de deux communes : Veynes (Hautes-Alpes), initialement classée en zone de sismicité   4 (moyenne), est reclassée en zone de sismicité   3 (modérée) ; Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône), initialement classée en zone de sismicité   2 (faible), est reclassée en zone de sismicité   1 (très faible). Par ailleurs, les noms de trois communes sont actualisés.
Retour au sommaire

Le chiffre : 27
Le nombre d’avis de séisme   émis en 2014 pour la France Métropolitaine par le Laboratoire de Détection et de Géophysique (LDG) du CEA.
Retour au sommaire

Dossier Sauvetage-déblaiement, une spécialité au service des secours
Le sauvetage-déblaiement vu par Eric Appéré
Requise lors d’interventions faisant suite à un séisme  , la spécialité sauvetage-déblaiement permet aux sapeurs-pompiers d’intervenir dès qu’un bâtiment menace de s’écrouler. Elle nécessite une formation bien particulière, un entraînement constant mais aussi des outils spécifiques proches de ceux utilisés dans le secteur du BTP. Les unités ainsi spécialisées peuvent participer à des détachements sur le plan national, mais aussi international…
> Lire le dossier complet
Retour au sommaire

Pour finir… Ca s’est passé par chez vous
Biennale du RAP? 2014 (Fréjus)

Les journées techniques et scientifiques du Réseau Accélérométrique Permanent (le RAP) (ou « biennale du RAP ») sont organisées tous les deux ans afin de créer une dynamique entre les partenaires du réseau. La dernière édition s’est déroulée à Fréjus du 26 au 28 novembre 2014. Cet événement a notamment permis de faire le point sur de nombreux sujets tels que la sismicité   en France, la caractérisation des conditions de site, le lien entre sismologie   et génie parasismique, la production de produits dérivés à destination d’un public plus large que les seuls sismologues (décideurs, population, gestionnaires du risque sismique  …), etc. Deux sessions spéciales, l’une dédiée aux étudiants en thèse utilisant les données du RAP, l’autre au développement des réseaux régionaux ont fait l’objet de nombreuses présentations et discussions.

Plus d’informations sur ces journées sur le site internet du RAP

Retour au sommaire

Allô la FAQ
Si je construis parasismique aurai-je droit à la garantie catastrophe naturelle ?

Oui, si la commune où se situe la construction endommagée est reconnue par arrêté interministériel en état de catastrophe naturelle.

Mais dans le cas où l’habitation est construite en violation des règles parasismiques, l’assureur peut refuser d’assurer les biens.

Plus de questions-réponses dans la FAQ du Plan Séisme

Retour au sommaire

QUEZACO ?
L’intensité   macrosismique

L’intensité   macrosismique représente la sévérité de la secousse au sol en fonction des effets et dommages du séisme   en un lieu donné. Elle est estimée à partir des effets du séisme   à la surface terrestre sur les personnes, les objets ordinaires, les bâtiments et l’environnement. L’intensité   prend en compte le caractère statistique des effets et est généralement estimée à l’échelle d’une commune, le fait que ces observations soient rares ou nombreuses est en soi un indicateur de la secousse. L’intensité   n’est donc pas, contrairement à la magnitude  , fonction uniquement du séisme  , mais également du lieu où la sévérité de la secousse est évaluée.

L’échelle d’intensité   de référence aujourd’hui en Europe est l’échelle EMS?-98. L’échelle comporte douze degrés (notés en chiffres romains), le premier degré correspondant à un séisme   non perceptible et le douzième à une catastrophe généralisée.

Plus de définitions dans le glossaire du Plan Séisme

Retour au sommaire