Risque sismique, Hall principal : Du séisme au risque sismique Accueil des visiteurs Hall principal : Du séisme au risque sismique Hall 1 : Que faire en cas de séisme ? Hall 2 : Ma maison parasismique Espace témoignages Amphithéâtre information - FAQ Esplanade : Qu'est-ce qu'un séisme

Hall principal : Du séisme au risque sismiqueHall principal : Du séisme au risque sismique

Le risque sismique   : définition et exemples

Un risque est la conséquence d’un événement d’une certaine ampleur ayant une certaine probabilité de se produire (aléa). Il peut être d’origine naturelle ou humaine. Les effets peuvent mettre en péril un grand nombre de personnes, occasionner des dégâts importants et dépasser les capacités de réaction des instances directement concernées. Le passage de l’aléa au risque suppose la prise en compte de la vulnérabilité   des enjeux soumis à cet aléa.

Le risque sismique   est donc la combinaison entre l’aléa sismique   en un point donné et la vulnérabilité   des enjeux qui s’y trouvent exposés (personnes, bâtiments, infrasturctures…). L’importance des dommages subis dépend ainsi très fortement de la vulnérabilité   des enjeux à cet aléa. Par exemple, en 2003, le séisme   de Bam (Iran) de magnitude   6,6 a causé la mort de plus de 30 000 personnes alors que le séisme   de Kobé de 1995, pourtant plus puissant (magnitude   6,9), a fait 6 300 victimes environ : la magnitude   des deux séismes étant similaire, c’est surtout la différence de vulnérabilité   entre les constructions des deux villes densément peuplées qui permet d’expliquer l’écart au niveau des victimes.

S’il est impossible d’agir pour limiter l’ampleur ou l’occurrence des séismes, il est en revanche possible d’augmenter la résistance des enjeux exposés : c’est l’objectif de la réglementation parasismique.

Aux Antilles, la vulnérabilité   des constructions est plus élevée qu’en métropole alors que l’aléa y est plus grand : le risque y est donc plus élevé et la survenue d’un séisme   de grande ampleur (comme celui de 1839 qui a touché la Martinique) détruirait une grande partie du bâti existant. Seuls les bâtiments les plus récents ayant respecté les règles parasismiques assureraient systématiquement la protection des personnes. Ces bâtiments conçus parasismiques sont cependant peu nombreux.

Liens utiles

Bibliothèque

  • GA Sismologie appliquée
    Résumé Ce fascicule d’introduction à la sismologie appliquée au bâtiment et à l’aménagement du territoire rassemble quelques concepts dont la compréhension est nécessaire à l’identification des connaissances sur lesquelles repose toute la stratégie de la réglementation. Le présent document commence par des considérations générales, les chapitres 2 et 3 décrivant les mécanismes sismiques et la tectonique des plaques, qui peuvent sembler éloignées des préoccupations du constructeur, mais dont la connaissance est nécessaire pour comprendre les données directement exploitables pour la prévention, exposées aux chapitres suivants.
    Commentaires Ce cahier est destiné à l’usage des architectes et ingénieurs.
    Date de publication Mai 2004
    Maître d’ouvrage Les Grands Ateliers de l’Ile d’Abeau
    Maître d’oeuvre Les Grands Ateliers de l’Ile d’Abeau
    Collaborations MEDAD?
    Atelier et action de référence
    Productions associées Autres cahiers de la série