Lettre du Plan Séisme - 4e trimestre 2015, Actualités

ActualitésActualités

Dans l’actualité de l’infolettre du 4e trimestre 2015 :

Actualités Séisme   du 16 septembre 2015 au Chili
Un séisme   très puissant – le plus fort enregistré dans le monde en 2015 – est survenu le 16 septembre dernier le long des côtes chiliennes, avec une magnitude   de 8.3 selon le service géologique américain. Très violentes, les secousses sismiques ont causé l’effondrement de plusieurs bâtiments en région épicentrale, et la mort d’une dizaine de personnes. Par ailleurs, la faille   responsable du séisme   étant localisée en mer, sa rupture a généré un tsunami   dont les vagues ont par endroit atteint près de 5 mètres au Chili, alors qu’une alerte aux tsunamis était lancée préventivement dans tout le Pacifique, avant d’être levée quelques heures plus tard une fois le danger écarté.

Evacuation de la population à Valparaiso suite au séisme
Evacuation de la population à Valparaiso suite au séisme
Source : Zamora/EPA



Fort heureusement, le bilan humain et matériel de ce séisme   demeure relativement modeste au regard de sa magnitude  . Cela s’explique en premier lieu du fait que le séisme   est survenu au large d’une région faiblement peuplée, à plus de 200 km au nord de la capitale du pays – Santiago. A cela s’ajoute également l’efficacité de la politique de prévention conduite depuis des dizaines d’années par les autorités chiliennes, dont la réglementation parasismique a permis de réduire significativement la vulnérabilité   du bâti aux séismes. En outre, la forte sensibilisation de la population au risque sismique   - qui s’est notablement renforcée depuis le séisme   du Maule de 2010 (magnitude   8.8, plus de 500 décédés)-, a rendu possible l’évacuation rapide et massive de plus d’un million d’habitants loin des côtes.

Retour au sommaire

Séisme   du 1er octobre 2015 au large de la Martinique
Un séisme   de magnitude   5.1 selon l’observatoire sismologique et volcanologique de la Martinique (OVSM?), est survenu le 1er octobre 2015 à 14h30 (heure locale) au large de la Martinique. L’épicentre du séisme   étant situé à seulement une soixantaine de kilomètres au nord-est des côtes, les secousses ont été largement ressenties dans toute la Martinique, et plus au nord jusqu’en Guadeloupe, sans pour autant faire de dégâts.
Carte des intensités macrosismiques du séisme du 1er octobre 2015
Carte des intensités macrosismiques du séisme du 1er octobre 2015
Source : BCSF?
Retour au sommaire

Ponts en zone sismique Conception et dimensionnement selon l’Eurocode 8
L’application des règles AFPS? 92 avait nécessité la publication d’un guide par le Setra en 2000, intitulé « Ponts courants en zone sismique », dont l’objet était d’expliquer la conception parasismique appliquée aux ouvrages d’art.

Dans ce contexte, le CEREMA vient de publier un nouveau guide méthodologique intitulé « Ponts en zone sismique - Conception et dimensionnement selon l’Eurocode ». Au-delà de l’adaptation de l’ancien guide "Ponts courants en zone sismique" vis-à-vis des prescriptions de l’Eurocode 8 et des nouveaux décrets et arrêtés sismiques nationaux publiés en 2010 et 2011, ce nouveau guide a été élargi aux ouvrages non-courants. L’accent a été mis sur les évolutions par rapport aux règles AFPS 92, notamment concernant les méthodes d’analyse avancées (méthode en poussée progressive, analyse temporelle, utilisation de dispositifs spéciaux…) et les dispositions constructives. L’explication de ces méthodes sur des cas concrets est également une contribution importante du guide.
pont CEREMA
Ce guide permettra aux ingénieurs et concepteurs de dimensionner les ouvrages d’art vis-à-vis du risque sismique  , en appliquant avec discernement les apports de l’Eurocode 8.
Retour au sommaire

Centre de Données Sismologiques des Antilles
Le Centre de Données Sismologiques des Antilles (CDSA?) est né de la volonté commune des trois acteurs de la recherche sur l’aléa sismique   aux Antilles françaises - l’Institut de Physique du globe de Paris (IPGP?), le BRGM? et l’Université des Antilles (UA) - de s’associer localement pour mettre à disposition du public les informations techniques et scientifiques concernant les séismes dans l’archipel des Petites Antilles.

Après sa mise en place pilotée par le BRGM entre 2002 et 2007 et la production d’une première base de données sur la période 1999-2004, une 2e phase de développement du CDSA a été coordonnée par l’IPGP dans le cadre d’un projet CPER-FEDER Guadeloupe, mené entre 2013 et 2015. Les objectifs étaient de compléter la base de données pour l’étendre à toute la période instrumentale (depuis 1972), d’implanter les outils sismologiques modernes d’accès et de mise à jour de la base à partir des données validées par les observatoires, et de refondre ainsi que de pérenniser son site internet : www.seismes-antilles.fr. Le catalogue sismique du CDSA couvre désormais tous les séismes survenus aux Petites Antilles entre 1972 et 2013, et est consultable par tous en ligne. Le site est complété d’articles scientifiques et pédagogiques, destinés à la fois aux chercheurs, enseignants et grand public.

Les données du CDSA proviennent de la compilation de toutes les mesures effectuées par les réseaux sismologiques de l’IPGP, du BRGM, du réseau national RAP?, ainsi que des réseaux internationaux ISC, Geoscope, ou encore WI (West Indies), un nouveau réseau de stations large-bande implanté sur l’arc des Petites Antilles par l’IPGP en collaboration avec le centre de recherche sur les séismes de Trinidad (SRC).
Réunion publique de présentation du CDSA
Réunion publique de présentation du CDSA
Source : CDSA?



Les principaux résultats du projet CDSA ont été présentés à l’occasion d’un colloque scientifique qui s’est tenu à l’Université des Antilles en Guadeloupe du 30 septembre au 2 octobre 2015. Les présentations scientifiques ont par ailleurs été complétées d’un débat ouvert au public pour marquer l’inauguration du nouveau site internet du CDSA.

Retour au sommaire

Le chiffre : 952
Le nombre d’abonnés à l’infolettre du Plan Séisme   au 15 octobre 2015.
Retour au sommaire